Témoignage

Messieurs,

Je vous supplie de faire quelque chose. Hier après-midi en plein coeur de notre village, un cerf a essayé de sauver sa peau. Nos habitations donnent sur un petit étang appartenant à la ville de St-Léger-en-Yvelines, en plein coeur de la forêt de Rambouillet. Les premières habitations sont à peu près à 50m de cet étang, et comme tous les samedis nos familles et nos amies se promènent autour de notre étang qui a été aménagé pour notre détente.

Mais hier nous avons assisté à la mise à mort d'un cerf.

Des personnes courageuses ont essayé d'empêcher cette tuerie mais sans résultat.

Le cerf est venu se jeter dans notre étang pensant trouver un refuge. Mais ses seigneurs de la chasse à courre l'ont regardé se noyer au milieu de notre étang. Le cerf était traqué par les chiens de la meute et était épuisé, il n'avait plus aucune chance. L'eau est glacée, son agonie a duré trop longtemps.

Ces Messieurs de la chasse à courre qui se prennent pour des seigneurs et nous prennent pour leurs cerfs sont restés là jusqu'à l'agonie de ce pauvre cerf, plus tous leurs rabatteurs.

Au nom de quel droit font-ils ça ?!! Il est établi dans les archives qu'à la R évolution, le privilège de la chasse à courre a été interdit, et que même leur soit-disant St Hubert a lui même arrêté de pratiquer cette tuerie.

Que faut-il faire ? Dîtes-nous ce qu'il faut faire. Nous savons que cette barbarie existe dans nos forêts mais quand un cerf n'est plus dans la forêt mais dans une ville, y-a-t-il un moyen de dénoncer cette barbarie ?

Il y a 5 ans à peu près, je me trouvais avec deux de mes petits neveux sur le petit pont qui sépare notre étang de la forêt, quand s'est produit la même chose. J'ai essayé de les empêcher de passer mais deux gendarmes montés des Bréviaires sont venus sur moi et m'ont prié de m'en aller sans faire d'histoire. Ils m'ont demandé de rentrer chez moi si ce genre de spectacle ne me plaisait pas et d'arrêter d'ameuter les promeneurs sous peine de représailles à mon encontre.

Je vous demande de nous répondre très vite, nous ne voulons plus de cela à Saint Léger en Yvelines.


Sincèrement.

Des habitants du village de Saint-Léger-en-Yvelines.

Crédits photos / freewebsitetemplates.com